PARTAGER
dakar-fashion-week-2017-la-soirée-de-vernissage

Du 27 Juin au 1er Juillet 2017, Dakar était le centre névralgique de la mode africaine avec la Dakar Fashion Week 2017. Depuis 15 ans maintenant, Adama Paris est la maîtresse de cet événement qui ne met pas seulement en avant la mode mais aussi la culture sous toutes les formes. On y retrouve des défilés, des expositions de mode mixés avec des œuvres d’artistes africains et quelques soirées.

Cette année j’ai eu le plaisir de recevoir une invitation officielle pour assister à la soirée de vernissage de la Dakar Fashion Week 2017. Le 28 Juin dernier, le Pullman Dakar Teranga Hotel abritait cette soirée dans un cadre contemporain réunissant les acteurs phares de la culture et la fashion squad de Dakar. Au programme, une exposition de quelques créations de designers africains, du réseautage et un cocktail alléchant. Voici mon compte rendu de cette soirée en image et en petits mots.

Arrivé sur les lieux je n’ai pas pu m’empêcher de tomber sous le charme de ce nouveau cadre arty et cosy qu’offre le Pullman depuis sa réfection. C’est dans une ambiance tamisée qu’interagissait une petite foule partageant des points communs: la mode, l’art et la nourriture. A l’image d’une réunion, chacun déambulait çà et là verre à la main pour discuter avec ses amis, prendre quelques photos avec des personnes et discuter des opportunités à créer pour le développement de l’écosystème sénégalais.

Parallèlement, une exposition AFRICAN CHIC se tenait avec de magnifiques pièces de créateurs africains dont Elie KOUAME et Oumou SY pour en citer quelques-uns. Chacune des créations avait quelque chose de spécial, une alliance entre technique et originalité. A l’image du nom de l’exposition, c’était le chic à l’africaine, la manière dont nous mettons en avant notre culture et notre histoire dans un vêtement.

En regardant de près chacune de ces créations, je n’ai pu cesser de me dire que la mode africaine a tant à offrir au monde. C’était sans imaginer ce qui se passait en backstage.

Pour clôturer la soirée, un défilé riche en couleur s’est tenu pour le plus grand plaisir de nos yeux. Pour offrir une expérience toujours plus stupéfiante, le traditionnel podium fut remplacé par le bar. On y découvrait une diversité de création avec un point commun: l’élégance. Des imprimés africains étaient à l’honneur avec du wax et du kita principalement mixés avec des matières plus légères. Un bon métissage entre les matières africaines et le reste du monde


NIANGO

Adama Paris

Au-delà de mes attentes, la soirée de vernissage était pour moi l’événement de la fashion week dakaroise. Il ne s’agissait pas seulement d’assister à multiples passages de somptueuses tenues. C’était le moment pour réunir des personnes dont le but est de mettre au-devant de la scène leur continent. Plusieurs discussions se sont faites et des relations se sont créées pour affronter ensemble de nouveau challenges. #BlackPower